Les conseils Hase

Nettoyage et entretien des conduits, de l’acier, des joints d’étanchéité et du revêtement du foyer

Avec un nettoyage et un entretien minimum, vous profitez de votre poêle à bois, à granulés ou à pellets très longtemps. Votre poêle à bois demande de temps en temps un minimum de nettoyage. Dans cet article, retrouvez tous les trucs et astuces pour entretenir conduits de fumée, acier, joints d’étanchéité et revêtement du foyer – et profitez de la douce chaleur de votre poêle encore plus longtemps.

Nettoyage de l’acier

Au mieux, nettoyez votre poêle en acier avec un chiffon légèrement humide. Vous pouvez ainsi enlever la poussière et autres souillures en douceur. En revanche, les nettoyants plus acides (à base d’agrumes ou de vinaigre par exemple) ne conviennent pas pour le nettoyage des pièces en acier. Les poêles à bois en acier sont revêtus d’une peinture de finition poreuse et hautement résistante à la chaleur, avec un degré de protection limité contre la corrosion. Si le poêle est exposé à une trop forte humidité, il se peut qu’apparaissent des traces de rouille. C’est simple : l’humidité ne fait pas bon ménage avec votre poêle-cheminée.

  • Évitez d’utiliser trop d’eau pour le nettoyage du sol et de la plaque de base,
  • Nettoyez aussitôt l’eau des bouilloires, casseroles ou tasses qui aurait été renversée sur le poêle,
  • Évitez d’installer votre poêle dans une pièce humide (ex. : jardin d’hiver, véranda avec piscine, pièce d’eau),
  • Évitez de stocker votre poêle – même temporairement – dans un bâtiment non chauffé ou un garage.

S’il apparaît quelques points de rouille, ceux-ci peuvent être éliminés avec de une la peinture du fabricant Hase de votre poêle à bois : pour trouver une bombe de peinture dans la couleur exacte de votre poêle-cheminée, contactez votre revendeur Hase. Ce dernier pourra vous donner des conseils avisés sur l’utilisation de la peinture (ne négligez cependant pas les instructions et recommandations que vous trouverez dans le mode d’emploi de votre poêle).

Nettoyage et entretien des conduites de fumée

Au mieux, procédez à une inspection de votre poêle et ses tuyaux de fumée une fois par an – à la fin de la saison de chauffe, par exemple après le ramonage de la cheminée. Le but est de rechercher les dépôts et de les nettoyer le cas échéant. Pour nettoyer les conduits de fumée, brossez ou aspirez simplement les dépôts de suie et de poussière. Pour cela, utilisez une brosse flexible introduite dans le conduit de fumée.

Nettoyage des vitres et vitrocéramiques

Pour nettoyer la vitre d’un poêle à bois, nous vous recommandons une méthode ancestrale et éco-responsable : humidifiez une boule de papier journal, trempez-la dans de la cendre de bois froide et frottez la vitre. À la fin, essuyez simplement avec une boule de papier sèche. Utilisez uniquement des cendres de bûches de bois pour ce type de nettoyage. Les briquettes, les granulés ou les pellets – même de bois – peuvent contenir des additifs qui risquent de rayer la surface de la vitre. Pour le nettoyage de la vitrocéramique, vous pouvez utiliser un nettoyant spécial disponible dans le commerce. Pulvérisez ce dernier sur un chiffon et non directement sur les surfaces à nettoyer, afin de protéger les joints et les surfaces en acier.

Soins des joints d’étanchéité

Les joints d’étanchéité des poêles de haute qualité sont constitués de fibres de verre hautement résistantes à la chaleur et ne contenant pas d’ amiante. Selon la fréquence d’utilisation, les joints peuvent s’user et doivent être remplacés. Demandez conseil à votre revendeur spécialisé et faites contrôler régulièrement votre poêle par un spécialiste.

Nettoyage et entretien du revêtement du foyer

Lorsque vous alimentez votre chambre de combustion, placez-y les bûches délicatement. Évitez de les faire tomber directement contre la paroi du foyer : cela pourrait endommager le revêtement intérieur. L’habillage du foyer de votre poêle à bois est appelé à être remplacé si jamais des morceaux venaient à se détacher en laissant apparaître la paroi arrière du corps de chauffe. Les fissures dans les plaques thermiques ne gênent en rien le bon fonctionnement de votre poêle. Chez Hase, en tant que fabricant de poêles de qualité, nous fabriquons celles-ci dans un matériau spécial. Hase développe et conçoit l’habillage de ses chambres de combustion sur-mesure pour chacun de ses poêles. Pour cela, Hase fabrique ses pierres chauffantes en vermiculite minérale réfractaire directement au siège de la société, à Trèves. La vermiculite possède d’excellentes propriétés isolantes. La densité des pierres est déterminée par le rapport optimal entre leur résistance mécanique et leur pouvoir isolant. Leur surface relativement tendre a tendance à s’user naturellement pendant l’utilisation du poêle, sans que cela n’affecte son fonctionnement.