Bois, pellets, gaz : quel type de poêle choisir pour chauffer sa maison ?

Installer un poêle dans son habitation est un projet dont il faut mesurer tous les enjeux. Et, à ce titre, chaque solution de chauffage comporte ses avantages et ses inconvénients, qu’il s’agit de mesurer selon différents critères. Alors comment y voir clair et faire le meilleur choix possible entre les différents types de poêles disponibles ? Voici les principaux points à connaître concernant les trois grandes familles de poêles disponibles sur le marché. 

Le poêle à bois : polyvalent et autonome

Star historique des appareils de chauffage, le poêle à bois est un incontournable des intérieurs cosy et chaleureux. Sa belle flamme, la douceur de sa chaleur émise par rayonnement et la diversité des habillages disponibles chez les fabricants en font un poêle très apprécié tant pour le confort que pour l’esthétique. 

Chauffer les pièces et réchauffer les cœurs

Son point fort outre les plaisirs de la flamme ? Il fonctionne avec le combustible renouvelable le moins cher du marché. De plus, il monte très vite en température, ce qui permet de chauffer très rapidement une pièce ou plusieurs selon sa puissance. Selon l’habillage ou la présence ou non de blocs d’accumulation, il va diffuser sa chaleur dans votre logement pendant 4 à 12h . Les poêles à bois sont simples d’entretien, particulièrement chez HASE  avec leur combustion optimisée (la vitre reste propre), d’un très bon rendement, et ne nécessitent pas d’électricité pour fonctionner. Un poêle à bois est un équipement qui saura vous séduire avec sa chaleur douce. C’est le chauffage d’appoint plaisir,  par son design, sa chaleur, et le spectacle apaisant de ses flammes

Ayez toutefois à l’esprit qu’un poêle à bois nécessite de la manutention, aussi bien pour recharger régulièrement le poêle en bois, que pour stocker votre combustible. 

Le poêle à pellets ou granulés : programmable et simple à utiliser

De plus en plus plébiscité, le poêle à pellets a le vent en poupe pour plusieurs raisons.  Avec une gamme d’habillages également étendue et des formats qui se faufilent dans tous types d’habitations, il est devenu lui aussi un équipement dont l’esthétique s’accorde à tous les intérieurs. Il représente donc un élément  de décoration intéressant tout en remplissant parfaitement sa fonction de chauffage. 

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés étanche ?

L’atout principal du poêle à pellets réside dans son autonomie. Selon le modèle choisi et la capacité de son réservoir, vous n’aurez pas à vous en occuper pendant une durée qui peut aller jusqu’à 72h. Il est particulièrement adapté aux logements peu isolés qui restent inoccupés pendant des périodes supérieures à 8h (nécessité d’un chauffage “automatisé” pour ne pas trop perdre en température). Programmable, il offre également un confort d’utilisation avec la perspective d’une pièce bien chauffée à votre réveil, ou à votre retour. De plus, il fonctionne avec un combustible relativement peu coûteux et moins compliqué à stocker que le bois. Son rendement est par ailleurs un peu plus élevé, ce qui peut compenser partiellement son coût initial souvent plus élevé que celui d’un poêle à bois. 

Petit bémol toutefois pour le poêle à granulés : la plupart des modèles sur le marché nécessitent une alimentation électrique, et certains peuvent également être un peu bruyants, à cause du ventilateur qui diffuse la chaleur. HASE vous propose les deux types de poêles à granulés, les poêles à convection naturelle, ou à air ventilé.

Le poêle à gaz : pratique et adaptable 

Moins répandus que les poêles à bois ou à pellets, les modèles de poêles qui fonctionnent au gaz peuvent toutefois être intéressants à considérer selon vos besoins. 

Cinq raisons pour choisir un poêle à gaz

Même s’il n’offre pas le même plaisir et le même charme qu’un poêle à bois, le poêle à gaz n’a aujourd’hui plus à rougir côté design. Flammes apparentes, matériaux nobles : les modèles proposés rivalisent d’esthétisme pour s’adapter à toutes les décos. 

Les avantages du poêle à gaz résident en trois points. Il monte rapidement en température, ce qui apporte un confort indéniable. De plus, le gaz est un combustible qui ne se stocke pas (dans le cas du gaz “de ville”), et qui ne nécessite aucune manutention, ni entretien.

En revanche, le poêle à gaz a un inconvénient de taille : il utilise une énergie fossile, donc non renouvelable, plus onéreuse que le bois, et dont le prix en est constante hausse. 

A ces avantages ou inconvénients pour les  différents types de poêles s’ajoutent encore d’autres critères qui peuvent faire pencher la balance : le mieux est de parler de votre projet avec un spécialiste ! Contactez votre revendeur HASE pour qu’il vous conseille dans votre projet !