Économiser sur la facture de chauffage : quelques pistes

Le chauffage au bois est une solution de chauffage principal ou d’appoint économique et écologique. Il permet de réduire la consommation d’énergie et les émissions de CO2. Mais la seule source de chaleur de votre logement n’est pas l’unique moyen de faire des économies ! En effet, outre le fait de se chauffer, encore faut-il par exemple éviter les déperditions et conserver la chaleur… ou le frais en été !

Des gestes simples, accompagnés de travaux qui peuvent faire toute la différence et permettre de réelles économies d’énergies.

Chauffage d’appoint : le bois comme solution ?

On pense souvent au mode de chauffage principal d’un appartement ou d’une maison de manière manichéenne et unique. Mais utiliser une source de chaleur alternative à la mi-saison permet d’adapter le confort de votre logement, de diversifier les sources d’énergies et pondérer les dépenses en fonction des systèmes de chauffage utilisés.

Le chauffage au bois, outre son charme particulier et les nombreux modèles de poêles, permet un rendement particulièrement efficace et reste une des solutions de chauffage les plus économiques grâce, notamment, au prix du bois de chauffage.

Si l’on considère les poêles traditionnels, les poêles à granulés et les solutions domotiques liées, se chauffer au bois et utiliser une source d’énergie renouvelable (qu’il s’agisse de bûches ou de granulés de bois) n’a finalement jamais été autant d’actualité.

Chaudière à granulés, poêle ou chaudière à bois, modèles simples ou connectés pour une utilisation optimale… de nombreuses solutions existent et s’adaptent aux habitudes de vie de celles et ceux qui désirent opter pour le bois comme source de chaleur.

Isoler son logement pour économiser en hiver et en été

Outre le chauffage ou la climatisation, un enjeu majeur est l’isolation thermique de votre logement. En effet, une solution de chauffage performante sera malheureusement peu efficace si votre logement reste une passoire thermique !

Faites la chasse aux ponts thermiques et identifiez les sources de déperditions. Fenêtres, portes, isolation de la toiture ou des murs de votre maison : autant d’éléments à vérifier, voir diagnostiquer avec l’aide d’un spécialiste pour réduire la consommation de chauffage et faire diminuer les factures d’énergies.

De plus, au cours des dernières années, de nombreuses aides ont été mises en place pour aider les particuliers dans leurs démarches éco responsables et économiques, n’hésitez pas à vous tourner vers les organismes d’aides et partenaires locaux ! Selon le cas, peuvent se cumuler différents dispositifs pour faire diminuer la facture.

Isolation : des matériaux plus respectueux de l’environnement

Pourquoi ne pas inscrire dans votre démarche l’utilisation de matériaux plus respectueux écologiquement ? Coton, textiles recyclés… les innovations sont nombreuses et permettent, en plus de réduire les consommations d’énergies, de faire un geste pour la planète.

Là encore, des aides financières spécifiques peuvent, selon le cas, être disponibles.

Portes et fenêtres : un éléments important de l’isolation

Outre vos murs et combles perdus, vos ouvertures peuvent dans de nombreux cas favoriser la déperdition énergétique. De nombreuses solutions existent pour renforcer l’isolation thermique des portes et fenêtres.

Outre le traditionnel double vitrage, l’utilisation d’un triple vitrage, de menuiseries améliorées ou de gaz inertes offrant des performances accrues permettront de réduire là aussi à la fois la perte de chaleur en hiver ou de garder le frais à l’intérieur en été.

Le confort thermique au service du confort acoustique

L’ensemble de ces éléments d’isolation vous permettront probablement de faire des économies et d’améliorer le confort de votre logement. Mais pourquoi ne pas en profiter pour s’occuper de l’acoustique de vos pièces de vie ? 

Si vous vivez dans une rue passante, au bord d’un axe routier ou simplement dans un environnement plutôt bruyant, ces changements peuvent permettre d’améliorer votre confort de vie, et de profiter plus sereinement du crépitement de votre poêle à bois.

Prenez le temps d’étudier les propositions, les matériaux proposés, leurs qualités et contraintes et les aides dont ceux-ci peuvent bénéficier.

Nous recommandons fortement de prendre le temps de la réflexion, mais également du choix d’entreprises qualifiées et à même de faire la démonstration de leurs compétences !

Choix d’un appareil de chauffage au bois adapté, primes énergie, aides régionales, ou subventions : tout dépend de votre projet et des conditions d’accession à ces dispositifs.

Là encore, un artisan averti sera en mesure de vous guider dans vos démarches et de pérenniser votre projet… et vos économies !