Installer un poêle à bois : quels pré requis ?

Si vous n’êtes pas encore équipé d’un poêle à bois, un certain nombre de questions vous ont peut être traversé l’esprit avant de vous mettre en quête du modèle qui saura s’intégrer à votre intérieur.

Emplacement du poêle, protection du sol, évacuation des fumées, protection des surfaces à proximité du corps de chauffe : autant de questions pratiques et techniques qui méritent réflexion avant de faire votre choix et de procéder à l’installation de votre poêle.

Voici quelques éléments à prendre en compte afin d’intégrer parfaitement votre nouvelle source de chaleur, et d’en profiter pleinement.

Chauffer sa maison : faites circuler l’air !

Si on considère souvent la seule existence d’un conduit de fumées, il est particulièrement important de penser à l’arrivée d’air vers le poêle.

Une arrivée d’air dédiée (c’est une obligation réglementaire) permettra à votre appareil d’assurer une combustion et une rentabilité énergétique maximale. Si l’apport d’air est insuffisant, les performances de votre installation n’en seront que moins bonnes.

L’implantation de votre poêle dans votre logement est elle aussi d’une importance capitale. Idéalement, il doit être placé au centre de la zone à chauffer, en prenant en compte la circulation de l’air chaud dans la maison (pièces attenantes, couloirs, portes, escaliers, étages, etc). La chaleur ayant naturellement tendance à monter, une installation au premier niveau peut vous sembler adéquate… à condition de laisser cette chaleur monter vers vos pièces de vie !

Un poêle dans une véranda : que vérifier ?

Il est possible d’installer un poêle dans une véranda, cependant, il est nécessaire de veiller à quelques points pour conserver les bénéfices de ce système de chauffage.

Les surfaces vitrées ayant tendance à favoriser la déperdition de chaleur, il est conseillé de disposer d’un double vitrage et d’une conception garantissant de conserver au maximum la chaleur dégagée par le poêle.

Point important : le conduit d’évacuation. La toiture d’une véranda ne permettant pas forcément d’y faire traverser le conduit, il sera peut-être nécessaire de remplacer par exemple une partie du verre du plafond par un panneau adapté.

Malgré la faible hauteur de certaines vérandas, il est tout à fait possible d’utiliser des conduits spécifiques, pour l’évacuation des fumées.

Protéger les surfaces et murs à proximité du poêle

Selon la nature des murs et surfaces à proximité de votre poêle, il est peut être nécessaire de les protéger. Il faut en règle générale compter une distance d’une dizaine de centimètres minimum entre la source de chaleur et toute surface susceptible d’y être sensible. Au besoin, vous pouvez vous référer à la documentation technique du poêle.

L’habillage des murs à proximité du poêle avec un matériau anti-feu, permet de les protéger efficacement contre les risques de dégâts ou d’incendie.

Dans tous les cas, le professionnel doit s’assurer du respect des distances de sécurité de tous les éléments de l’installation (poêle, conduit de raccordement, conduit de fumée).

Bien entendu, assurez-vous que tous les éléments inflammables : meubles, tissus… soient placés à bonne distance de votre poêle.
Pour vos sols inflammables, pensez également à la mise en place d’une plaque de protection : celle-ci permettra de protéger les surfaces, en cas de projections de braises ou de chute d’une bûche par exemple.

Anciens conduits de cheminée : quelques points à vérifier

L’utilisation d’un conduit existant est possible, sous certaines conditions. Selon l’âge de votre maison, les matériaux utilisés, le diamètre du conduit mais également son étanchéité, des travaux seront peut être à prévoir.

L’appel à une entreprise peut être nécessaire pour effectuer un test d’étanchéité et vérifier la possibilité d’utiliser cet ancien conduit avec votre nouveau poêle (tubage, isolation).
Les conduits d’évacuation des fumées doivent être placés dans un coffrage lorsqu’ils traversent les pièces de vie. Ces coffrages doivent être aérés par des grilles, et il faut prêter attention aux distance de sécurité entre le conduit et les différents éléments à côté desquels il passe (coffrage, plancher, chape…).

Les poêles HASE en adéquation avec votre intérieur

Conjuguer le plaisir des flammes, un moyen de chauffage économique et l’intérieur de votre maison est tout à fait possible au travers de la gamme de poêles HASE.

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers, pour étudier ensemble les solutions possibles dans votre maison, nous trouverons toujours une solution.