Comment bien stocker son bois de chauffage ?

Avoir un poêle à bois nécessite d’avoir toujours du combustible disponible, et bien le stocker est essentiel. Nous vous expliquons comment faire.

Stockage du bois de chauffage : l’emplacement, un élément important

Abriter le bois de l’humidité est essentiel : lorsqu’il est sec, il démarre mieux et sa combustion est à la fois plus efficace et plus longue. En effet, un bois humide comme celui fraîchement coupé offre un pouvoir calorifique inférieur au bois sec. Il faut donc en consommer plus pour un meilleur rendement mais il est vraiment déconseillé d’en utiliser.

La première chose à faire pour stocker son bois de chauffage est donc de trouver ou d’installer l’endroit idéal. Il faudra ainsi un abri ou un hangar bien aéré et pas trop humide pour permettre au bois de sécher et éviter qu’il ne prenne l’eau de pluie ou la neige. Si vous n’avez pas d’endroit adéquat, le stockage en extérieur est toutefois bien sûr possible, à condition de recouvrir le bois d’une bâche ou d’une tôle.

Le sol de votre espace de stockage est en terre ? Disposez vos bûches sur des palettes de bois pour éviter qu’elles ne se décomposent. Vous stockez votre bois le long d’un mur ? Laissez un espace de 10 cm environ entre le tas de bois et le mur pour permettre à l’air de circuler.

Bien sûr, il est préférable que l’endroit où vous allez stocker votre bois de chauffage soit accessible facilement et proche de votre maison. Vous apprécierez cette proximité une fois l’hiver venu !

Bien organiser le stockage de son bois de chauffage

Pour vous assurer d’un stockage parfait, il faut tout d’abord veiller à bien choisir votre bois de chauffage. Trop jeune, il sera humide : achetez du bois qui a été coupé depuis au moins deux ans, ce qui est le temps de séchage recommandé pour la plupart des essences (sauf le hêtre).

Si votre bois présente plus de 20% d’humidité, vous devrez attendre quelques mois pour qu’il soit bien sec avant de l’utiliser. Si vous n’avez pas le temps ni l’espace de stockage suffisant à l’air libre pour cela, mieux vaut éviter.

Côté quantité de bois, il faut compter environ un stère par mois de chauffage en fonction de la surface à chauffer et de l’usage de votre poêle à bois (chauffage d’appoint ou principal). Soyez prévoyant et faites le plein de bois de chauffage dès le printemps !

Rangez votre bois de chauffage en fonction de son utilisation : le petit bois pour allumer le feu, les bûches moyennes pour le quotidien. Vous pouvez également classer le bois par essences si vous en avez plusieurs : bois durs (frêne, hêtre, chêne, etc.) avec un fort pouvoir calorifique, bois tendres (arbres fruitiers, pin, sapin, etc.) qui s’enflamment plus vite.

Enfin, évitez les tas de bois trop hauts, peu pratiques, et préparez des bûches de taille adaptée à votre foyer pour ne pas avoir à les retailler.

Le stockage dans votre maison

En quantité certes moins importante, des bûches peuvent être stockées au sein même du logement, on vous avait parlé des différentes solutions dans un précédent article !