Poêle à bois : optimisez son rendement

Si la qualité de votre poêle à bois est essentielle pour une performance de chauffage optimale, il est également nécessaire d’adopter de bons gestes au quotidien. Nos 5 conseils pour assurer une combustion efficace.

Veiller à la qualité de votre bois

Ni trop sec ni trop humide, voici en substance ce qu’il faut retenir lorsque vous choisirez votre bois pour votre poêle.

En effet, le bois humide perd en performance de chauffe, dégage de la fumée et encrasse les conduits. Il faut donc sélectionner un bois dont le taux d’humidité est inférieur à 20%.

Sachez également que selon les essences, le pouvoir calorique est différent. Ainsi, les bois durs comme le chêne ou le hêtre ont un pouvoir calorique optimal : ils se consument plus lentement et génèrent des braises abondantes. A l’inverse, les bois tendres comme le bouleau par exemple sont plus indiqués pour l’allumage uniquement.

Effectuer l’allumage de votre poêle à bois par le dessus

L’allumage par le dessus, ou du haut vers le bas, réduit la phase polluante car il produit moins de suie et diminue les émissions de particules fines. De plus, cette technique assure une meilleure alimentation en air et chauffe le conduit plus efficacement au démarrage.

La technique est simple. Au contraire de l’allumage traditionnel, ce sont d’abord les bûches que vous disposerez sur la grille, ensuite le petit bois avec un allume-feu au milieu. Allumez, refermez la porte, et veillez à donner suffisamment d’air au feu pour qu’il prenne vite et bien.

Gérez efficacement les arrivées d’air de votre poêle à bois

La gestion de l’air est cruciale pour une combustion parfaite. Les arrivées d’air primaire et secondaire doivent être correctement pilotées à chaque phase de l’utilisation de votre poêle à bois.

Au démarrage, c’est l’air primaire qui entre en jeu, pendant les premières minutes. Ensuite, ce n’est que l’air secondaire qui est sollicité.

Si vous chargez votre poêle le soir, ne fermez pas les arrivées d’air, en revanche fermez-les si vous n’utilisez pas votre poêle à bois pendant une longue période.

Utilisez la bonne quantité de bois

Plus on met de bois et plus votre poêle va chauffer.

En réalité, il faut privilégier les rechargements réguliers de votre poêle à bois plutôt qu’un chargement trop important. Cela garantit une meilleure combustion, plus d’efficacité de chauffe et permet de préserver l’intégrité de votre poêle.

Remettez du bois dans votre poêle au bon moment

Bien gérer son poêle à bois, c’est aussi savoir à quel moment ajouter une bûche. Un poêle doit être rechargé lorsque les dernières flammes se sont éteintes, dans un foyer chaud. Il suffit alors de poser des bûches sur le lit de braises chaudes.

En suivant ces conseils, vous utiliserez votre poêle à bois de manière optimale !