D’où vient le bois de chauffage ?

Se chauffer au bois permet de réaliser des économies et d’adopter un mode de chauffage respectueux de l’environnement. Le secteur du bois de chauffage a considérablement évolué ces dernières années :  de nombreux efforts ont été réalisés par les acteurs du secteur, des labels mis en place et des normes imposées. Mais d’où proviennent les bûches utilisées ?

Provenance du bois de chauffage : les labels

Même si ceux-ci ne sont pas inhérents uniquement au bois de chauffage, ils témoignent de pratiques vertueuses concernant l’exploitation des parcelles.

Les labels les plus souvent visibles et bénéficiant d’une notoriété auprès des consommateurs sont PEFC, FSC ou encore Bois Français.

Plus spécifiques, les labels NF Bois de Chauffage et NF Granulés biocombustibles dédiés aux granulés.

Mais d’autres, plus régionaux, peuvent être vus tels que :

  • La Compagnie du Hêtre
  • le Bois des Alpes
  • Bois Sud de France
  • Bois Qualité Savoie

L’ensemble de ces labels, outre le fait pour certains d’entre eux, de certifier la provenance des essences de bois, garantissent selon le cas et le cahier des charges lié, que celles-ci proviennent de parcelles gérées durablement.

Certains fournissent également des informations telles que le taux d’humidité du bois livré.

Les critères d’évaluation et de certification sont multiples et concernent non seulement le renouvellement des arbres et des mesures permettant de lutter contre l’épuisement des ressources, mais également un ensemble de critères sociaux.

L’origine du bois de chauffage en France

Bien que la France importe du bois notamment depuis la Chine et les pays de l’Est, il faut ici différencier le bois destiné à la fabrication de mobilier, de celui utilisé comme bois de chauffage.

Les forêts françaises couvrent environ 16 millions d’hectares du territoire, soit 30% de la surface totale du pays. Ceci permet de fournir la quasi-totalité de la demande nationale en bois de chauffage et de prétendre à un circuit court, loin des importations qui génèrent une importante pollution due au transport.

Le bois représente aujourd’hui environ 40 % des énergies renouvelables produites en France.

Ajoutons à cela un suivi quelquefois très incomplet, voire opaque, concernant les conditions d’exploitation des parcelles de bois dans les pays étrangers. Il est donc important de vérifier la provenance du bois utilisé pour s’inscrire dans une démarche réellement écoresponsable.

Pellets et bois de chauffage

Lors du cycle de coupe, les branchages, écorces, copeaux, ainsi que la sciure sont conservés et valorisés pour fabriquer ces combustibles.

Sont ainsi obtenus, les granulés, bûchettes reconstituées, bûches compressées et plaquettes forestières qui seront utilisés comme combustible pour les poêles à granulés.

Un bois de qualité à condition d’être bien stocké

Une fois livré, le bois doit être stocké dans des conditions optimales pour garantir un pouvoir calorifique optimal. Celui-ci doit, lorsque vous l’utilisez dans votre cheminée ou poêle à bois, présenter un taux d’humidité inférieur à 20%.

En vous assurant de la provenance de vos bûches et de votre bois de chauffage, et en stockant vos stères dans un endroit sec, vous vous garantissez des performances énergétiques optimales, et réduisez vos émanations de fumées.

Ces démarches, combinées à l’utilisation d’un poêle présentant le label Flamme Verte, permettent un meilleur respect de l’environnement et une facture énergétique allégée.