Comment entretenir un poêle à bois à la belle saison ?

Lorsque les beaux jours reviennent, il est temps de laisser un air plus doux prendre le relais dans nos maisons. C’est le moment idéal pour mettre votre poêle à bois au repos !

Pourquoi ne pas en profiter pour un nettoyage et un entretien complet de celui-ci ?

Bien entretenir son poêle à bois : nos astuces !

De la même manière dont vous prenez soin de votre maison, ne négligez pas votre poêle à bois lors du nettoyage de printemps !

Point évident, commencez par un entretien classique : nettoyez les différentes parties de votre poêle et videz le cendrier.

En complément, nous vous proposons de suivre les étapes suivantes pour un nettoyage avant la mise en repos de votre poêle à bois.

Munissez-vous de gants adaptés et… de papier journal !

Nettoyer la vitre du foyer sans produit d’entretien !

Avec les avancées technologiques des poêles à bois, la vitre de leurs foyers s’encrasse peu. En effet, les appareils offrent une combustion optimale et la suie ne se dépose plus en couche aussi épaisse sur la vitre, en particulier si vous utilisez du bois de chauffage bien sec.

Pour un nettoyage facile des traces de suie sur la vitre de votre poêle à bois, une astuce simple que nos grand-mères n’auraient pas reniée : munissez-vous simplement de papier journal (ou de papier absorbant) et d’un peu d’eau.

La cendre est naturellement riche en potasse, un détergent naturel, et va permettre un nettoyage facile et rapide de la vitre de votre poêle à bois.

  • Froissez une feuille de journal puis humidifiez-la légèrement.
  • Trempez la partie humide de votre papier journal dans des cendres fines que vous aurez récupérées au préalable dans le cendrier de votre poêle.
  • Appliquez-le sur toute la vitre en insistant sur les zones où la suie s’est collée sur la vitre.
  • La suie s’enlève sans effort !

Finissez en répétant l’opération avec un papier absorbant humide sur la vitre afin d’enlever les dernières traces. 

Le nettoyage de l’intérieur du poêle

Comme pour un entretien régulier, faites tomber les cendres présentes dans la chambre de combustion dans le cendrier à l’aide d’un tisonnier puis videz le cendrier. Utilisez ensuite un aspirateur à cendres (ou un aspirateur de chantier) muni d’un embout adapté, afin d’enlever les cendres restées au fond du foyer. N’utilisez en aucun cas votre aspirateur ménager !

Celui-ci risquerait d’être endommagé par les particules de cendres qui sont très fines, préférez vous servir d’une balayette et d’une pelle à cheminée si vous ne disposez pas d’un appareil adapté.

Notre astuce : ne jetez pas les cendres n’importe où. Elles sont un excellent engrais pour votre jardin ou pour vos fleurs. Dispersées autour de vos plantes, elles les protègent des limaces !

Comment nettoyer l’habillage extérieur de mon poêle à bois ?

Là encore, il est recommandé de ne pas utiliser de produit ménager ! L’habillage de votre poêle à bois, constitué de céramique ou de pierre ollaire pourrait être endommagé par des produits trop agressifs. Utiliser un détergent ou une trop grande quantité d’eau risquerait de l’endommager.

Pour un nettoyage respectueux de ces matières, allez au plus simple et optez pour un chiffon en microfibre légèrement humide. Une astuce simple qui suffit à enlever la poussière et les éventuelles traces de suie des différentes surfaces. 

Pensez à faire entretenir votre poêle à bois par un professionnel

Afin de garantir une combustion optimale et une utilisation en toute sécurité de votre poêle, réaliser un entretien complet et un nettoyage régulier de votre poêle à bois est essentiel !

Un ou deux ramonages par an sont nécessaires pour vous assurer de la bonne évacuation des fumées. Profitez de l’intervention de votre professionnel pour lui demander une vérification totale de votre installation. Il vérifiera le foyer du poêle, le fonctionnement convenable des arrivées d’air et que les joints garantissent toujours l’étanchéité de la porte.

Et n’oubliez pas : le ramonage est indispensable à la sécurité des personnes de votre foyer et de votre maison. De plus, cet entretien annuel de votre installation prolongera la durée de vie de votre poêle à bois.

La mise au repos complet de votre poêle à bois

Après le ramonage et le nettoyage terminés, vous devez fermer les arrivées d’air de votre poêle à bois. Cette opération indispensable empêchera l’air de circuler dans votre poêle lors de son arrêt.

Vous préserverez ainsi celui-ci de la rouille en empêchant l’humidité de s’installer à l’intérieur, ainsi que sur les joints de la porte.

Une petite astuce consiste à placer un bol de riz dans le foyer de votre poêle. Celui-ci absorbera toute humidité à l’intérieur de la chambre de combustion. Vous pouvez également aérer le foyer en ouvrant la porte ponctuellement.

Une dernière chose, entretenir votre poêle, c’est également penser au combustible ! Vérifiez les conditions de stockage de votre bois et planifiez son approvisionnement pour la saison prochaine !